• développer la pratique féminine, notamment dans les quartiers sensibles, afin de corriger les inégalités d’accès
    • favoriser un égal traitement des femmes et des hommes dans le sport de haut niveau
    • valoriser le sport féminin dans les médias
    • favoriser l’accès des femmes aux postes à responsabilités dans les institutions sportives et dans l’accès aux fonctions d’encadrement technique et dirigeant des fédérations sportives
    • lutter contre les discriminations et les violences faites aux femmes dans le champ du sport
    • contribuer à la réussite des sportives de haut niveau et au développement du sport professionnel féminin.

    Le ministère des Sports s’inscrit dans une dynamique nationale et même internationale sur l’accès des femmes aux pratiques sportives et sur la place des femmes dans le sport. Le dispositif en faveur de l’égal accès des femmes à la pratique sportive et aux responsabilités a été initié par la loi n°2000-627 du 6 juillet 2000 relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives, dite « loi sport ». Il a été renforcé, s’agissant de la place des femmes au sein des instances dirigeantes des fédérations sportives, par la loi n°2014-873 du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Différentes mesures ont été mises en oeuvre dans la perspective des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 afin de mener une politique volontariste pour :